Que faire après la terminale ?

La difficile année de terminale, un réel tournant dans notre vie. D’une part il faut choisir sa voie, la filière que l’on veut suivre et d’autre part il faut se préparer à cet examen qu’est le baccalauréat. Celui dont on entend parler depuis qu’on est tout petit, le fameux « sésame d’entrée dans le monde d’adulte ».

En ce qui concerne l’orientation, on connaît tous des personnes qui savent ce qu’elles veulent faire depuis des mois voire des années, ou encore d’autres qui ont des idées, même si rien n’est bien précis et puis nous on est là, on ne sait pas trop ce qu’on veut, on n’arrive pas à se projeter.Voici quelques conseils que j’ai pour vous.

N’oublie pas de lire : 5 choses que tous les étudiants doivent savoir

 

Disclaimer : Je ne vous dis pas quelle orientation choisir, c’est à vous de le décider car c’est vous qui aller vous lever chaque matin pour travailler. Je vous donne juste des conseils qui peuvent vous aider à faire votre choix.

 

Comment choisir son orientation ? Et les avis des autres ?

Un petit pin à épingler

 

Quand on ne sait pas ce qu’on veut faire

« Choisir c’est renoncer », cette phrase est très importante ! Quand on a le choix entre différentes choses, en choisir une signifie que l’on délaisse les autres. Ce qui pour nous être-humain peut parfois être difficile à accepter.

Oui mais quel rapport avec les études ?

Quelques fois on se dit que tout nous intéresse, ou du moins beaucoup de filières, il y a trop de choix on ne sait pas quoi faire. Eh bien oui, on a peur de renoncer à certains choix, peur de se tromper. C’est tout à fait normal et compréhensible. Mais il faut bien faire des choix.

 

C’est pourquoi, je conseille souvent de prendre la chose à l’envers. Je m’explique : il est plus facile de savoir ce qu’on ne veut pas que de savoir ce que l’on veut, vous suivez ? Si tu ne sais pas ce que tu veux, fais par élimination en enlevant de tes choix ce que tu ne veux pas. De cette manière les choix qui s’offrent à toi seront déjà plus restreints. Ensuite, il faut se renseigner sur ceux qu’il reste. Vous pouvez vous rendre à des salons l’Etudiant, il y en a assez régulièrement. Regarder sur des sites tels que : l’étudiant, studyrama, l’onisep, diplomeo

En fait ce qu’il faut, c’est vraiment comprendre les débouchés de chaque secteur, c’est-à-dire les métiers auxquels ils conduisent. Parfois vous aurez des surprises, et ça vous permettra de resserrer vos choix.

 A lire : 7 excuses qu’il faut arrêter de se donner

 

Quand les parents ne sont pas d’accord

Parfois on sait vers quel métier ou secteur on aimerait aller. Mais nos parents ou plus largement nos proches ne sont pas tout à fait d’accord et nous conseillent très fortement de faire autre chose : une école plus prestigieuse, une filière où il y a plus de débouchés, une école moins coûteuse … Dans ces cas il faut beaucoup réfléchir et surtout bien écouter ce qu’on nous conseille. Principalement les raisons. Prends tout cela en considération mais sache que la décision finale te revient. Je ne veux absolument pas inciter à la rébellion, ce n’est pas mon point.

Parfois on est trop borné et on ne voit pas ce que d’autres personnes peuvent voir, c’est pourquoi il faut quand même écouter et remettre nos choix en questions.

 

Maintenant si tu sais ce que tu veux faire et que tu aimes vraiment ça, alors vas-y. Discute avec tes proches pour essayer de leur montrer que tu sais dans quoi tu t’engages. Cela va les rassurer et leur montrer que tu as réfléchi sur le sujet. Que ce n’est pas un coup de tête. Fais des recherches et essaye de trouver de bons arguments contre leur craintes. Mais écoute ce qu’ils ont à te dire.

 

 

Mon expérience un peu hasardeuse

En seconde, j’ai commencé à m’intéresser à certains métiers dans le secteur de la publicité. Puis j’ai découvert la communication et là ça a été une révélation pour moi. Je savais ce que je voulais faire mais pas comment y parvenir. Dans l’immédiat j’étais sure d’une seule chose : je voulais faire un bac ES.

Mais les avis de ma famille m’ont beaucoup perturbée. Ma mère voulait que j’aille faire médecine après un bac S, vous savez ce bac qui serait le meilleur des meilleurs. Ensuite quand elle a compris que je n’irais pas en S, elle a voulu que je fasse économiste dans une grande banque (tout ce qui n’est pas pour moi quoi). Mon frère, lui, me poussait à considérer les prépas pour faire une école de commerce. Quelque part il n’avait pas tort de me conseiller de faire une filière très générale (commerce) pour me spécialiser peu à peu par la suite dans la communication.

Mais tous ces avis m’ont beaucoup embrouillée et je pense que je m’y suis très mal prise pour mon orientation. J’ai fait mes voeux n’importe comment sur APB et au final je n’en ai eu aucun de ce que je voulais. Avec le recul, je remercie le Seigneur de m’être retrouvée dans une filière qui m’a beaucoup apportée, surtout sur le plan personnel. Mais je peux dire que mon orientation je l’ai très mal gérée. Et c’est ce qui me permet de vous partager ces petits conseils.

 

Le mot de la fin

Quoique tu choisisses de faire, n’aies pas peur d’oser et d’affirmer ta volonté. Mais par-dessus tout discute et prends en considération ce que tes proches te conseillent. Parce que même s’ils s’y prennent mal parfois, je pense qu’au fond c’est notre bien et notre réussite qu’ils veulent, n’est-ce pas ?

 

Bon courage à tous les élèves de terminales !

 

Que veux-tu afire ? Ou comment s’est passé ton orientation ?

Tout conseil est bon à prendre, partage-nous ton expérience en commentaire

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *