Parlons virginité dans une société hypersexualisée !

Ca n’a pas été évident d’écrire cet article. La virginité est un sujet un peu tabou mais surtout hyper personnel et je n’ai pas forcément envie d’exposer toute ma vie. Mais je pense que quelqu’un avait besoin de lire ça. Je sors complètement de ma zone de confort pour dire à une personne qu’elle n’est pas seule et aussi expliquer mon point de vue à quelques curieux.

Chacun a ses raisons de se préserver. Pour ma part, je souhaite attendre le mariage. Et j’ai eu envie de partager avec vous les pensées d’une vierge dans une société clairement tournée vers le sexe. Aborder des sujets comme la tentation, la honte. Et notez que je vous partage mon expérience point. Je ne parle pas des autres, ni de leurs choix et je ne me compare pas à qui que ce soit. C’est juste de mon expérience et mon point de vue.

 

#Sexe #Société #Virginité

 

Pourquoi je me préserve ?

Plus jeune, je voulais absolument trouver un petit ami et avoir des relations sexuelles et c’était pour de très mauvaise raisons. Je voulais avoir de l’attention, plaire et me sentir aimer. Mais c’est un mensonge profond. D’abord le sexe n’est pas égal à l’amour. Etre « sexy » donc sexuellement désirable, ne signifie pas qu’on vous aime plus. En devenant chrétienne, Dieu a complètement changé ma manière de penser. J’ai compris que le sexe était quelque chose de beau, de précieux et non une monnaie d’échange contre de l’amour.

Préserver ma virginité est donc devenue un point d’honneur. Avec cette nouvelle vision du sexe, je me suis dit qu’une personne qui est prête à attendre, c’est aussi un signe que la personne n’a pas de mauvaises intentions. Du moins, l’intention de juste avoir du sexe. C’est qu’au-delà d’une attirance sexuelle, il y a d’autres choses qui participent à créer un lien sincère : des points communs, des intérêts, une personnalité. Et ce dernier point est très important. Nous sommes avant tout des personnes. Le sexe ne nous définit pas, mais notre manière de penser, nos valeurs oui.

 

Est-ce que c’est difficile d’être vierge ?

Franchement non ! Autant des fois on est curieux, on peut on a des pensées sexuelles parfois, oui on se pose plein de questions et c’est normal. Mais en soi, c’est juste un détail parmi pleins d’autres. 

Parlons de choses croustillantes ! 

Moi, clairement ça m’arrive de penser au sexe et d’imaginer des choses. J’en discute avec mes amies assez librement. C’est pas le sujet qui revient le plus hein, il y’a plus important dans la vie mais quand même, ça arrive. On se pose plein de questions :

Que veux-tu pour ta nuit de noces ? C’st quoi ton homme idéal ? Comment aimerais-tu t’habiller ? Où ? Quand ? Comment ? Quel est ton scénario parfait ?

Je dois dire que ma meilleure amie est musulmane, on partage donc cette envie de se préserver jusqu’au mariage. Mais nous avons une amie en commun qui a des relations avec son copain et ça nous arrive d’échanger nos points de vue et confronter nos opinions ce qui est génial. Je peux donc vous conseiller de vous entourer de personnes qui partagent et / ou respectent votre choix. Comme ça, vous pourrez vous conforter ensemble et échanger sur vos doutes, vos pensées, en sachant que la personne vous poussera à ne pas dérailler si vous voyez ce que je veux dire.

Je pense qu’il ne faut pas non plus mystifier le sexe et en faire quelque chose de complètement tabou. Déjà parce que, bien que vierge, je pense que ce n’est pas non plus « un gros truc de ouf ». Mais aussi parce que l’interdit et le tabou attirent, et on ne veut pas se cacher ou avoir honte de s’exprimer. Car ça peut mener à faire de mauvaises choses. En revanche, si ça devient une obsession ou un fantasme, il y a alors un réel soucis qu’il faut régler. En commençant par en parler !

 

#Virginité #Sexe #Société

La tentation 

Ca c’est quand même un point qu’il faut aborder. Aujourd’hui il y a du sexe partout et pour tout. Même pour une pub qui veut te vendre des pommes de terre. Non mais on est où la, comme dirait une de mes amies. Plus sérieusement, c’est grave de voir que la société d’aujourd’hui vénère le sexe et surtout le banalise. Je dis ça parce que ça crée une sorte de pression. Il y a beaucoup de jeunes qui ressentent une pression sociale du sexe. Et ça, c’est dommage. Avoir des relations sexuelles doit avant tout être un acte consenti et volontaire entre deux personnes qui s’aiment. Pas un pari entre amis, une volonté d’être comme les autres et encore moins un acte comme si on se sent « obligé ». Je veux aussi rappeler que la virginité n’est pas quelque chose qu’il faut prendre trop à la légère parce que est un aller sans retour physique parlant. C’est-à-dire qu’une fois qu’elle est perdue, c’est fini.

Bon parlons tentation ! Ce qui peut être délicat, c’est la comparaison. On voit des personnes autour de nous avoir des petits amis, passer des « nuits torrides ». On se dit que c’est ça s’amuser et profiter de sa jeunesse. Et parfois ça nous attire, et on veut faire pareil. Mais c’est un gros mensonge ! Il y a mille et une manière de s’amuser autre que le sexe. Il y a trois mille et une manière de profiter de sa jeunesse autre que le sexe. Je vais me répéter un peu mais le sexe ne nous définit absolument pas et on ne devrait pas le voir comme nécessaire à notre épanouissement en tant que personne.

 

Honte et virginité

Ce n’est pas parce que la société nous enseigne que coucher c’est cool, que nous devrions avoir honte de notre virginité. Ce sont les valeurs que nous avons, c’est le choix que nous faisons et chacun doit se sentir libre avec ses choix sexuels. Pour nous, en tant que croyants, ce doit être une fierté de se préserver jusqu’au mariage, parce qu’on sait que c’est la volonté et le plan parfait de Dieu. Vous ne devriez jamais avoir à justifier votre choix de virginité à quiconque. Parce que ça vous regarde vous, c’est personnel, ça vous appartient et basta. Il y a des curieux qui ont fait ce même choix ou non et qui se demandent pourquoi. Ca c’est ok. Mais il y a des personnes totalement irrespectueuses qui ridiculisent et jugent. Ca c’est intrusif et ce n’est pas ok.

Par la grâce de Dieu, je n’ai jamais subi de persécutions par rapport à mon choix de virginité. Je sais que certaines personnes sont clairement challengées par des gens qui ne comprennent pas, qui se moquent, qui rabaissent. Je ne peux pas imaginer comment on se sent dans une situation comme ça. Mais je peux dire qu’être vierge c’est avant tout votre choix. Et si c’est quelque chose que vous avez choisi, c’est que vous êtes convaincus que c’est la bonne chose à faire pour vous. Et c’est cette conviction qu’il faut entretenir et dont il faut se rappeler, parce que ça vous aidera à tenir dans les épreuves et la persécution. 

A lire : Comment se libérer du regard des autres ?

 

#Société #Virginité #Sexe

 

Conclusion

Tout ça pour dire qu’être vierge n’est pas facile tous les jours, mais ce doit être une fierté pour la personne qui en fait le choix. Ce n’est pas parce qu’avoir des relations sexuelles est populaire aujourd’hui que nous devons le faire. Le sexe ne nous définit pas et nous sommes avant tout des personnes avec des opinions, des valeurs, des témoignages, des qualités. Soyons donc fidèles à nous-mêmes et respectons nous les uns, les autres. Si vous voulez échanger avec moi, je vous répondrai avec grand plaisir par mail, Instagram ! N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires pour aider et encourager d’autres personnes, moi y compris.

A lire : 7 versets qui montrent ta valeur aux yeux de Dieu

 

Si cet article t’a plu, partage-le qu’une autre personne en profite aussi. Profite de contenus exclusifs, de conseils et pleins de surprises en t’abonnant à ma newsletter. Merci beaucoup !

 

DISCLAIMER : Soyons clairs, en aucun cas je ne juge les personnes qui ont des relations hors mariage. Si Dieu nous donne le libre-arbitre, c’est pour que chacun soit libre de disposer de son corps comme il en a envie. La virginité est un choix pour moi, mais ce n’est pas parce que je choisis ça que les autres devraient le faire aussi. De même, si tu as couché avant le mariage et que tu es croyant, Dieu est bon pour te pardonner pourvu que tu te repentes. Qui suis-je pour te juger ! Et même si en tant que croyant, tu as des relations sexuelles, ça ne me regarde pas. Chacun fait comme bon lui semble selon que Dieu lui révèle ou non certaines choses.

 

#Sexe #Virginité #Société #Vierge

Un joli pin à épingler sur Pinterest !

4 Commentaires

  1. Hadia
    12 février 2020 / 20 h 17 min

    Salut Mégane,

    Super article, en effet en 2020 la société veut absolument nous intégrer que la femme libre a des rapports sexuelles, peut être dénudé à tout va mais une femme libre selon moi c’est une femme qui assume ses choix.
    Pour ma part, j’assume de me préserver et j’aimerais que la société le respecte tout comme je respecte le choix des autres femmes. Se préserver jusqu’au mariage est un choix comme un autre et non merci à cette société qui impose un prototype bien modelé de la femme selon leur vision des choses.
    Des bisous 😘

    • 12 février 2020 / 23 h 02 min

      Hello !
      Totalement d’accord et ravie que tu partages ton point de vue. « Une femme libre est une femme qui assume ses choix » mais je dis oui. Qui est responsable de ce qu’elle fait outre les pressions sociales ou coutumes familiales. Je t’encourage à persévérer et à être fière d’oser assumer ton choix 💪🏾
      Merci pour ton commentaire 😘

  2. Cynthia
    13 février 2020 / 8 h 43 min

    Bon article. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il ne faut écouter les mensonges de la société : le sexe ne définit pas ta position sociale. Merci pour ce rappel, parce que comme tu dis, il n’y a pas de retour possible.

    • 13 février 2020 / 9 h 11 min

      Merci beaucoup ! Oui exactement et c’est ce que je veux qu’on retienne principalement de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?